Situation en cours


 

pour plus d'informations

cliquer ici

 

Résumé sur le TCP « Assistance d’urgence à la lutte contre le criquet pèlerin »


Dans le cadre de la campagne de lutte antiacridienne et pour faire à l’urgence acridienne en Mauritanie, Madame Lemina MINT EL GHOTOB OULD MOMMA, Ministre de l’Agriculture et Mr Athman MRAVLI, Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Mauritanie, ont signé, le 6 février 17, un Accord de projet au titre d’un TCP : Assistance d’urgence à la lutte contre le criquet pèlerin pour la période de janvier – juillet 2017. Le montant global du TCP est de 500 000 USD.

Il est à noter que la Mauritanie est confrontée depuis octobre 2016 à une résurgence du criquet pèlerin dans plusieurs régions de son territoire (Trarza, Inchiri, Adrar et Tiris Zemmour). Pour faire face à cette situation d’urgence, il est nécessaire de renforcer et de réorganiser urgemment le dispositif de prospection/lutte mobilisé par le Centre national de lutte antiacridienne (CNLA). En effet, le Gouvernement a déjà pris des mesures en renforçant dès le mois d’octobre 2016 les moyens du CNLA pour augmenter le nombre d’équipe de prospection/lutte sur le terrain et en sollicitant l’appui d’agents du Ministère de l’agriculture. Par ailleurs, le CNLA, avec l’appui de la Commission de lutte contre le criquet pèlerin en Région occidentale (CLCPRO), a préparé à la mi-novembre un plan d’action pour contenir cette résurgence et afin de traiter 80 000 ha et de renforcer le dispositif de prospection dans le pays. C’est dans ce que s’inscrit, le présent projet de TCP qui a pour objet de contribuer à l’exécution de ce plan d’action.

Ce PCT sera mis en œuvre en partenariat avec le CNLA, l’institution dédiée à la lutte contre le criquet pèlerin en Mauritanie et qui travaille en étroite collaboration avec la CLCPRO puisque la Mauritanie en est un de ses 10 pays membres. Les actions mises en œuvre par le CNLA dans le cadre de ce PCT seront donc cohérentes avec l’approche régionale de stratégie de lutte préventive promue par la CLCPRO et tous ses pays membres.

L’effet immédiat escompté du projet est de contenir la résurgence du criquet pèlerin en Mauritanie à travers un appui aux opérations de prospection et de lutte qui seront conduites par le CNLA de janvier à juillet 2017 et d’assurer une veille permanente pendant la campagne hiverno-printanière (janvier-juillet) afin de faire face à une probable augmentation significative des effectifs de la troisième et éventuellement quatrième génération de reproduction du criquet pèlerin.

Le récapitulatif budgétaire est résumé dans le tableau ci-après :

Compte principal Description du compte principal Ligne budgétaire Description de la ligne budgétaire Budget Initial Observations
5013 Consultants 5542 Consultants – Recrutés à l’échelle internationale 6 750
Consultants 5543 Consultants– Recrutés à l’échelle locale 20,933
5020 5652 Personnel temporaire 13,392
5021 Voyages 5684 Voyage - Consultants - Internationaux 5 218
5685 Voyage - Consultants – Nationaux 680
5023 Formation 5920 Budget formation 15 737 organisation de 3 formations
5024 Achat de matériel et fournitures non durables 6000 Budget achat de matériel et fournitures non durables 302 304 achat de 50 000 L de pesticides
5025 Achat de matériel durable 6100 Budget achat de matériel durable 75 800 Appareils de traitement, matériel de collecte des données, protection, campement, micro, radio
5027 Services d’appui technique 6111 Coûts des rapports 2 550
6120 Appui technique aux projets sur le terrain 6 281
5028 Dépenses générales de fonctionnement 6300 Budget dépenses générales de fonctionnement 17 645
5029 Coût d’appui 6130 Budget coûts d’appui 32 710
Grand Total 500 000