Situation en cours


 

pour plus d'informations

cliquer ici

Projet Florules des biotopes du Criquet pèlerin à l'usage des prospecteurs

La surveillance acridienne repose sur les Services antiacridiens des pays de la ligne de front, renfermant les aires d'origine des invasions ou aires grégarigènes. Elle nécessite du personnel (prospecteurs) ayant une excellente connaissance des aires d'habitat du Criquet pèlerin, de ses biotopes, de leurs caractéristiques tant sur le plan édaphique que floristique et de leur potentiel pour le criquet. Certains biotopes sont au mieux capable d'assurer la survie de l'espèce même en cas de bonnes pluies, d'autres peuvent permettre une reproduction plus ou moins importante et certains  du fait en particulier de la composition et de la structure de la végétation  offrir des conditions très propices pour la grégarisation, c'est-à -dire pour le passage de la phase solitaire à la phase grégaire, étape préliminaire au déclenchement des invasions.


Dans le cadre de cette stratégie de prévention, le travail de surveillance des prospecteurs est fondamental et un élément déterminant de l'efficacité du dispositif. Ce travail implique, pour une surveillance efficace, que le personnel soit formé à la reconnaissance des criquets dans leurs divers états, ges et phases, ainsi qu'à l'estimation précise du niveau (densité) des populations acridiennes. Cette surveillance implique également une connaissance fine, par les prospecteurs, des biotopes sahariens du Criquet pèlerin. Ceci passe largement par une connaissance précise des espèces végétales. La végétation, sa composition floristique et son état phénologique déterminent et signent la capacité des divers milieux à assurer la survie, la reproduction et/ou la grégarisation du criquet.


Si des ouvrages de botanique existent naturellement sur la flore saharienne, aucun ouvrage pratique, utilisable sur le terrain, n'est véritablement dédié à la végétation des biotopes du Criquet pèlerin, à sa reconnaissance et à l'utilisation des informations qu'elle recèle dans une optique de surveillance des biotopes acridiens et de prévention du risque.


L'objet du présent projet est, partant des acquis scientifiques, techniques et iconographiques de l'équipe Acridologie du CIRAD, de réaliser une florule abondamment illustrée d'environ 200 plantes de la végétation saharienne des biotopes du Criquet pèlerin. Cet ouvrage devra servir de référence à l'ensemble des personnels en charge de la surveillance de cette espèce, non seulement en Mauritanie, mais aussi dans tous les pays de la Région occidentale ; il servira aussi à la formation des nouveaux prospecteurs.


Ce projet s'appuie également largement sur la valorisation des acquis des personnels de la CLCPRO et des Services antiacridiens de la Région occidentale, en particulier ceux du Centre National de Lutte Antiacridienne de Mauritanie et du Centre National Antiacridien du Maroc.